Questions fréquentes

L’ ostéopathie est-elle remboursée ?

Oui et Non. Les consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. L’ostéopathe est donc libre de fixer ses honoraires. En revanche, un certain nombre de mutuelles (85% d’entre elles) remboursent les actes ostéopathiques. L’ostéopathie est devenue un enjeu pour les mutuelles car la demande de la part des assurés est de plus en plus forte. Elles ont bien compris que l’ostéopathie permet une prise en charge préventive, diminuant ainsi le coût global de traitement des patients.

Consulter le site des mutuelles remboursant.→ (en cours)


L’ostéopathie est-elle reconnue?

Oui, le titre d’ostéopathe est réglementé. Pour avoir le titre d’ostéopathe en France, il faut valider une formation dans un établissement agréé par le ministère de la santé. Une fois le diplôme déposé à l'ARS, les ostéopathes se voient attribuer un numéro régional d’identification, le numéro ADELI.


 La manipulation ostéopathique est-elle dangereuse?

Non, en aucun cas si elle est pratiquée par un professionnel. Cette manipulation est un geste précis, de faible amplitude et doit être pratiquée par une personne compétente sur un patient ne présentant aucune contre-indication à la manipulation. L’ostéopathe, de par sa formation, et d'un interrogatoire complet, s’assure de l’absence de contre-indications à un geste manipulatif. Toutefois, les manipulations ne sont qu’une partie de l’éventail thérapeutique de l’ostéopathe. Il bénéficie d’autres techniques plus douces si cela s’avère nécessaire et de connaissances permettant de réorienter le patient selon le cas.


Combien de séances sont nécessaires?

Le nombre de séances varie selon chaque patient. Les antécédents traumatiques (fractures, entorses, accidents), chirurgicaux (opérations) et médicaux (maladies diverses) ainsi que les habitudes de vie (posture, hygiène de vie, alimentation) sont autant de paramètres qui vont déterminer le nombre de séances nécessaires. Cependant, il est généralement conseillé 2 à 4 séances pour les motifs urgents (lumbago, torticolis…), puis une moyenne de 2 à 5 fois par an pour entretenir et stabiliser les résultats.


Quelle est la différence entre ostéopathe, chiropracteur et kinésithérapeute?

L’ostéopathe exerce en s’appuyant sur une connaissance approfondie de l’anatomie et de la physiologie. Il perçoit tensions et déséquilibres grâce à une palpation précise, minutieuse, exacte, qui est le fondement même de l’ostéopathie. Grâce à cette qualité d’écoute, l’ostéopathie est une thérapie préventive et curative.

L’ostéopathe a fait un cursus de 5 années après le bac (près de 5000h d’enseignement) sanctionné par un diplôme reconnu (DO : Diplômé d’Ostéopathie).

Un kinésithérapeute va surtout s’atteler à rééduquer un patient (par exemple après une chirurgie, il faut réapprendre à utiliser son corps), en utilisant plusieurs moyens comme le massage, les étirements, le renforcement musculaire ou bien encore la physiothérapie (chaud, froid, électrothérapie…). Un kinésithérapeute a fait 3 ans dans une école de kinésithérapie.

La kinésithérapie ne remplace pas l’ostéopathie et inversement. Ce sont deux disciplines distinctes et complémentaires.

Un chiropracteur se rapproche beaucoup plus de l’ostéopathe. La formation est analogue dans la durée (6 ans post-bac) et dans le contenu. A la base l’ostéopathie et la chiropratique sont deux disciplines cousines. Il existe cependant des différences dans les techniques utilisées et les protocoles de traitement.

 

Si vous avez des questions supplémentaires ou des suggestions, n’hésitez pas à me contacter par le biais de la rubrique contact.

Merci.